Aquaponie : comment cultiver des plantes en élevant des poissons ?

Publié le : 03 novembre 20214 mins de lecture

Vous entendez beaucoup parler de l’aquaponie, savez-vous cependant de quoi il s’agit ? Elle est présentée comme la solution permettant de produire en abondance des fruits, du poisson et aussi des légumes hors-sol de manière écologique. Découvrez comment cultiver des plantes en élevant des poissons.

Qu’est-ce que l’aquaponie ?

L’aquaponie est généralement une façon de cultiver. De plus, elle repose également sur un procédé permettant d’élever des poissons dans l’eau qui est naturellement purifiée et aussi de cultiver des légumes et des fruits sans utiliser d’engrais. Il s’agit ainsi d’une combinaison entre l’hydroponie étant la culture de végétaux hors-sol et l’aquaculture étant la production végétale ou animale en milieu aquatique.

Comment fonctionne l’aquaponie ?

Ladite aquaponie fonctionne en circuit fermé, qui repose sur un écosystème équilibré. Les poissons qui sont élevés dans le petit bassin, produisent les déjections. Ces déjections chargent l’eau de bassin en matières organiques et en ammoniaque. L’eau « chargée » de bassin est dirigée, par le tuyau et grâce à la pompe, vers des bacs de culture où les plantes sont cultivées sur le substrat neutre enrichi en bactéries comme les billes d’argile, les graviers, etc. Les bactéries transforment d’ailleurs en nutriments, qui sont assimilables par les plantes, la matière organique qui est contenue dans l’eau, ainsi que l’ammoniaque en nitrate. Les plantes sont alors nourries. Ensuite, l’eau purifiée par les plantes retourne dans le bassin de poissons. La circulation de l’eau permet, grâce à la pompe, son oxygénation, qui est nécessaire aux plantes, aux poissons et aux bactéries. Les poissons nourrissent ainsi les plantes qui nettoient l’eau. Il s’agit d’un échange de bons procédés.

Les éléments clés de système

La qualité de l’eau, comme le pH, la température, l’oxygénation, la présence de nitrate et d’ammoniaque, doit généralement être surveillée afin que les plantes et les poissons restent en bonne santé. En grande partie, ce que les poissons mangent dépend de la nourriture et du développement des plantes qui sont cultivées. Il est alors important de leur donner la nourriture qui contient plus de nutriments. Vous pouvez l’acheter ou la préparer vous-même. Cependant, veillez, dans tous les cas, à ce que toutes les plantes reçoivent les minéraux qui sont essentiels à leur développement. Toute plante est, dans l’absolu, cultivable. Particulièrement, les légumes feuilles comme salades, bettes, poireaux, choux, épinards, cressons, y prospèrent, mais également le céleri, les fèves, les haricots, les tomates, les courgettes, les poivrons, les melons, les fraises, les concombres, etc.

Plan du site